»11 Le Conseil fédéral fondait son optimisme sur l’expansion qui s’était manifestée aux Etats-Unis en 1983 et qui paraissait alors susceptible d’entraîner une reprise généralisée. Ce changement était judicieux car il faut pouvoir agir rapidement. Au cours des années 1990, sa dette n'a cessé d'augmenter jusqu'à dépasser les 120 milliards de dollars. Analyses et objectifs de la confédération suisse, Les risques de l’endettement international, Points marquants des analyses officielles, 2. Après avoir souligné l’utilité du dialogue, qui permet « de mieux comprendre la réalité et les besoins » des bénéficiaires, d’en respecter les priorités et de soutenir les initiatives locales, la délégation suisse a poursuivi : « L’énonciation des modalités auxquelles l’aide extérieure continuera a être fournie ne doit intervenir que lorsque le gouvernement concerné a fixé sa politique et a intégré dans sa propre stratégie les suggestions des institutions financières internationales. L’aide à la balance des paiements (ABP), Un instrument de la coopération au développement, Insertion dans la politique économique extérieure, 2.3. En 1986, les exportations ont représenté plus du double des importations pour presque tous les groupes de pays qui figurent au tableau. Hingegen hat er die Zahlungsbilanzhilfe verstärkt. 77La Confédération a décidé de renforcer l’ABP. 89C’est avec l’Asie que la Suisse réalise l’excédent commercial le plus élevé, mais ce continent bénéficie aussi de la progression des flux financiers en provenance de notre pays. »20, 26En 1986, le Conseiller fédéral P. Aubert a écrit qu’aux yeux des autorités suisses, la politique du FMI était conforme à ce souhait21. La Banque mondiale a effectué en 1986 des emprunts nets de 377 millions de francs en Suisse. Les gouvernements africains, les organisations œuvrant en faveur de l'annulation et leurs sympathisants ont qualifié d'inapproprié le plan proposé par le G8, en alléguant que, d'une part, la poursuite des politiques d'ajustement structurel neutralisait les bénéfices de l'effacement de la dette et que, d'autre part, seule une faible part de la dette du tiers monde était concernée par la proposition. Enfin, le Conseil fédéral a répondu le 16 septembre 1987 à l’interpellation Widmer7. Les taux d’intérêts réels restaient excessifs et l’exode des capitaux continuait. C’est peu ! Certains pays débiteurs ont poursuivi trop longtemps leurs ambitieux programmes économiques sans prendre garde à la détérioration du contexte économique mondial. La dette des pays africains est une des grandes préoccupations des institutions financières internationales, dont la Banque mondiale. 14Le redressement prévu par les partisans des propositions Baker ne s’est pas produit. L?endettement public des pays du Tiers-monde figure aujourd?hui dans des débats des politiques économiques dans la majorité de ces pays. 58Les accords bilatéraux conclus par la Confédération prévoient des paiements en francs suisses. Dans sa lettre à l’Action Place financière suisse – Tiers Monde, le Conseiller fédéral Pierre Aubert a précisé ce dernier point : « Le secteur privé, en particulier bancaire, devrait se trouver en position de reprendre un rôle positif, en permettant un flux de ressources privées net sous forme de prêts et d’investissements vers les pays en développement, alors que le flux actuel est négatif. Trois grands maux les accablent ; la faim, la maladie et l’ignorance auxquels s’ajoutent le poids du passé, la démographie et la dépendance multiforme. Créée en 1944 à Bretton Woods dans le cadre du nouveau système monétaire international, la Banque possède un capital apporté par les pays membres et surtout emprunte sur les marchés internationaux de capitaux. Le Conseil fédéral ne s’est pas prononcé sur ce point. Cela revient à dire qu’en règle générale un cercle de bailleurs de fonds au titre de mesures bilatérales ou multilatérales soutient un Etat du Tiers-Monde dans les efforts qu’il entreprend pour assainir et restructurer son économie… Un tel soutien international a fréquemment pour point de départ une consolidation de dettes multilatérale, un programme de stabilisation ou d’ajustement structurel avec le concours d’une organisation internationale ou bien une action ad hoc d’un groupe consultatif » (cf. 103Non-membre des institutions de Bretton-Woods, la Confédération s’en est néanmoins rapprochée grâce à l’adhésion aux Accords généraux d’emprunts et à l’octroi de cofinancements à l’IDA. 22L’effort des pays industrialisés consisterait à promouvoir une croissance sans inflation, à renoncer au protectionnisme, à ouvrir les marchés aux produits du Tiers Monde, à augmenter l’aide publique au développement et à stimuler les flux financiers privés destinés aux pays débiteurs. Dans leur demande de garantie, les requérants déclarent avoir pris connaissance des bases légales de la GRE. Ces approches sont créatrices d'emplois durables (gardiennage des parcs et réserves créées, tourisme de nature, etc.) Les sommes libérées par cet effacement sont estimées à un milliard de dollars par an. Une situation qui n'est pas sans conséquences pour ces pays. 108De telles interventions permettraient à la Confédération de déterminer elle-même, dans l’intérêt bien compris de la population suisse, les modalités des ajustements indispensables. 91Il apparaît donc que la Confédération devrait vivement encourager la reprise des crédits aux pays d’Afrique et d’Amérique latine, dans la mesure où ces financements seront destinés à des projets nécessaires au développement. 30Concernant la seconde catégorie de pays (c’est-à-dire les pays à bas revenu, particulièrement en Afrique au sud du Sahara), le Conseil fédéral affirme qu’il sera en revanche nécessaire de développer des solutions qui allègent de manière substantielle leur dette. 20Certains traits de l’analyse ont évolué : le caractère structurel des problèmes de l’endettement ressort maintenant davantage ; l’apparition sur le plan Nord-Sud de transferts financiers nets négatifs est déplorée (la réponse à l’interpellation Widmer ne le rappelle toutefois pas) ; les effets socio-économiques graves de la récession dans les pays surendettés et le manque de coopération internationale sont maintenant mieux reconnus ; les autorités comprennent mieux l’importance du facteur temps. 42 Arrêté fédéral concernant la conclusion d’accords relatifs à des consolidations de dettes, du 20.6.80, art. 16 Idem. Du point de vue des pays emprunteurs du Tiers Monde, les taux d’intérêts réels ont atteint un niveau record de 15 à 20 % entre 1981 et 19826. AccueilNuméros7Analyses et positionsL’endettement du Tiers Monde : an... Welche Schlussfolgerungen haben die Bundesbehörden aus der Verschuldungskrise gezogen und in wieweit haben sie ihre Schlussfolgerungen in die Tat umgesetzt ?In einer 1984 veröffentlichten Analyse hatte der Bundesrat noch Tendenz, das Verschuldungsproblem als eine konjunkturelle Erscheinung anzusehen. En revanche, l’Afrique et l’Amérique latine enregistrent simultanément, dans leurs échanges avec la Suisse, des mouvements nets de capitaux privés négatifs et des déficits commerciaux ! En prenant ouvertement ces précautions, elles montrent que le risque de ne plus pouvoir récupérer l’intégralité des créances a augmenté. 59La Confédération envisage seulement des réductions des taux d’intérêt en faveur des pays les plus pauvres, et ce avec beaucoup de réticences. (Ce montant représente 30 % des 1114 millions de créances consolidées nettes.). Le pro- Les fonds étaient souvent destinés à la construction de grands projets d'infrastructure, comme des barrages ou des autoroutes, ou encore au développement d'une stratégie dite d'industrialisation par substitution des importations, qui vise à permettre l'essor d'une production nationale capable de remplacer les importations provenant des pays industrialisés. L’étude des bilans bancaires montre clairement ce phénomène (cf. D’autre part, la lettre-bilan publiée en septembre 1987 par I’Institute of International Finance (IFF), organisme qui rassemble officiellement les banques créancières du Tiers Monde, souligne encore davantage les réticences des banques. 853-897. Au niveau du Tiers Monde, elle distingue donc la catégorie des pays à revenu moyen de celle des pays à revenu faible (dont font notamment partie les pays dits « les plus pauvres » ou « les moins avancés »). 2.Les conséquences de la crise du Covid-19 sur les producteurs de vin ont varié en fonction du centre d’intérêt de leurs ventes. Étant donné le caractère obligatoire de ces plans d'ajustement pour l'accès au crédit et à l'aide au développement en provenance des grands créanciers multilatéraux, et la disparition de l'aide économique soviétique à la fin des années 1980, les plans d'ajustement structurel devinrent un schéma économique prépondérant sur une grande partie de la surface du globe. 32Le Club de Paris a déjà accordé de longs délais de remboursement à quelques pays, mais ses membres ne se sont pas encore entendus sur d’autres solutions. Revirement de situation. Parmi les pays du G20, l'Australie fait figure de lanterne rouge, loin derrière l'Argentine (72e), l'avant-dernier des vingt pays les plus riches du monde dans ce classement. La Confédération a néanmoins dû lui avancer des sommes considérables (presque 1 milliard à fin 1986) sur lesquelles un intérêt est calculé au taux moyen des emprunts fédéraux. La conférence de Bandung s'est tenue du 18 au 24 avril 1955 à Bandung, en Indonésie, réunissant pour la première fois les représentants de vingt-neuf pays africains et asiatiques dont Nasser (Egypte), Nerhu (Inde), Sorkarno (Indonésie) et Zhou Enlaï (Chine). Avec 40 millions de francs par an, la Confédération ne peut pas mener des actions d’une envergure suffisante, même en limitant strictement le cercle des bénéficiaires. Le créancier qui désire investir ailleurs peut se refinancer sur les marchés des capitaux. En effet si soudain le gouvernement d’un pays endetté montrait de la mauvaise volonté à rembourser les prêts, la banque pouvait menacer de geler, … 1 Rapport du 12.3.84. Dans ces cas, la GRE s’en tient à l’analyse du risque financier. La dette des pays du Tiers Monde prend alors des proportions inattendues. 46Dans le cadre des accords multiannuels, la Suisse s’était entendue avec la Côte d’Ivoire sur le rééchelonnement des créances venant à échéance en 1986, 1987 et 1988. Dans les pays avancés, le ratio médian de la dette atteignait 63 % l’an dernier, contre 52 % en 2008. Cette première partie analyse la genèse de la dette du Tiers Monde dans les années soixante-dix et s'interroge sur les responsabilités des uns et des autres. 1 L’insolvabilité d’un nombre croissant de pays du Tiers Monde montre que la crise de l’endettement international ne pourra pas être résolue sans la mise en œuvre de politiques novatrices. 15 SOLANOD., « Nouvelle stratégie des banques face à la dette du Tiers Monde », Industrie et développement international, septembre 1987, pp. Depuis la mise en œuvre du plan Brady en 1989 (qui découle de la crise de la dette des PVD de 1982) la pratique de l'émission d'obligations par les pays en voie de développement, qui recouvre en fait ce que l'on appelle la « dette des pays émergents », a augmenté considérablement, jusqu'à devenir un véritable marché de titres de créances négociables. Les taux d’intérêt ont été fixés à 7 % en 1985, à 6 3/4 % en 1986 et à 6 % en 1987. Peut-on néanmoins s’attendre à un geste en faveur des pays les plus déshérités ? Le tier monde. Bien que la Suisse n’en soit pas membre, elle se doit d’appuyer les institutions de Bretton Woods. Commission des droits de l'homme. 98Le Conseil fédéral aura l’occasion de revenir sur ces questions dans ses réponses à l’« Appel pour un commerce équitable avec le Tiers Monde » déposé en octobre 1986 par sept œuvres d’entraide et au postulat Longet du 11 juin 198751. Propriété intellectuelle : quels enjeux pour les pays en développement ? Referat gehalten vor der Vereinigung Schweizerischer Kreditfachleute, Zürich, 24.9.85, 31 S. SOMMARUGA C, „Baker-Initiative : Die Sicht der Bundesbehörden”. 18 Lettre du 21.11.86, p. 5. Cancellieri. En France où la stratégie nationale de développement durable prévoit « d'intégrer les objectifs du développement durable dans les instruments de l'aide française, notamment le traitement de la dette », malgré les encouragement de l'ONU et de grandes ONG, ce mécanisme avait été longtemps ignoré, hormis dans les années 90 au travers d'un travail multilatéral ayant permis une conversion d'environ 10 % de la dette polonaise sous la forme d'un « écofonds ». Les causes de l'endettement des pays du tiers monde sont multiples et sont d'ordre internes et externes. Alors que le premier et le troisième types d’interventions sont essentiellement régis par les principes de la politique économique extérieure, le second est un instrument économique créé dans le cadre de la coopération au développement. 86Les banques ont retiré une bonne partie de leurs avoirs d’Amérique latine et d’Afrique, malgré la progression rapide de leurs placements dans le monde. Les investisseurs se détournèrent du pays, et les flux financiers en direction de l'Argentine devinrent quasi nuls. Si l’on se réfère aux trois principales zones géographiques du tiers-monde, c’est l’Amérique latine qui arrive en tête, avec 368 milliards de … article 10 a. de la loi sur la GRE et article 2, alinéa 3, de l’ordonnance. 106Cependant, considérées globalement, les interventions de la Confédération manifestent bien de la bonne volonté mais elles sont malheureusement sans commune mesure avec la gravité de la crise et avec la prospérité de la Suisse. Les pays du Tiers-Monde ont investi dans le secteur primaire en produisant notamment des denrées agricoles (café, cacao, coton, etc.) Quant au service de la dette estimé à 2 milliards de dollars, il représentait à peine 2 % du service dû par le Tiers Monde (101 milliards)25. Ces paroles s’appliquent aussi à la garantie contre les risques politiques. L'ONU a mis en place un système SYGADE (Système de gestion et d’analyse de la dette), SYGADE étant l'acronyme et le nom d'un programme (et d'un logiciel) développés par la CNUCED (Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement ; organe subsidiaire des Nations unies) pour renforcer les capacités de gestion de la dette pour les pays dits "en développement". Il est actuellement autorisé à consolider des créances appartenant à la Confédération ou couvertes par la Garantie contre les risques à l’exportation (GRE). Antoine Brawand, « L’endettement du Tiers Monde : analyses, objectifs et interventions de la Confédération suisse », Annuaire suisse de politique de développement [En ligne], 7 | 1988, mis en ligne le 05 avril 2013, consulté le 30 décembre 2020. délimitation de ce tiers monde, c'est-à-dire des pays pauvres n’est pas aisée. I, point 9.8. En matière d’endettement du Tiers-monde, les principales institutions concernées sont la Banque mondialeBanque mondiale BM La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) a été créée en juillet 1944 à Bretton Woods (États-Unis), à l’initiative de 45 pays réunis pour la première Conférence monétaire et financière des Nations unies. Votre document L'endettement du tiers-monde (Cours - Fiches de révision), pour vos révisions sur Boite à docs. 67Comme les autres formes de coopération publique, l’ABP est subordonnée à la loi fédérale sur la coopération au développement de 1976. 41 Voir la 1e partie du texte : « Analyses et objectifs de la Confédération suisse ». Supplément de La Vie économique et du Bulletin mensuel de la BNS, septembre 1987. Le débiteur doit continuer à s’acquitter des intérêts. »10. Mais rappelons auparavant brièvement la situation qui prévalait dans les années cinquante et soixante. Ce mouvement est perçu comme un moyen de mettre fin à la mainmise du FMI sur les économies brésilienne et argentine. et évitent de surajouter une crise écologique à une crise économique. 2-3. 79Cette convergence d’objectifs n’est pas gênante en soi. Subissant une nouvelle chute importante de ses recettes d’exportation, la Côte d’Ivoire a obtenu l’abrogation de cet accord. ; L’échange dette-nature : néocolonialisme vert et exploitation environnementale ? Commission des droits de l'homme. Le 14.1.81, le Conseil fédéral a décidé que les exportateurs devraient dorénavant supporter eux-mêmes le solde du risque. En 1985, les prêts nets des banques aux quinze pays visés par l’initiative Baker avaient encore augmenté de 0,8 milliards de dollars ; en 1986, ils ont par contre baissé de 2,8 milliards ! Face à l'éventualité de perdre les fonds investis, les créanciers proposèrent de nombreux plans d'ajustement structurel (PAS) pour réorienter fondamentalement les économies des pays en difficulté. A fin 1986, les avoirs de la GRE résultant d’accords de consolidation de dettes s’élevaient, comme je l’ai déjà mentionné plus haut, à 1,1 milliard de francs. Les pays d’Afrique et d’Amérique latine doivent par conséquent souvent financer leurs importations en provenance de la Suisse par des devises gagnées ou empruntées ailleurs ! Pour le Conseil fédéral, la coordination des actions sur le plan international est indispensable. Tant que les buts de la coopération au développement resteront déterminants, on pourra renforcer l’ABP sans hésitation. Par contre, l’accumulation des provisions renforce leur situation financière et leur capacité de négociation. 41La seconde phase de négociations se déroule au niveau bilatéral. Der Bundesrat stellt fest, dass die von den Schuldnerländern durchgeführten Sanierungsprogramme nicht die erwarteten Ergebnisse erzielt haben und dass die Gläubigerländer weder genügendUnterstützung geboten, noch die unerlässlichen Anpassungen ihrer eigenen Wirtschaftsstrukturen vorgenommen haben. 17 Réponse à l’interpellation Widmer (cf. « Appel pour un commerce équitable avec le Tiers Monde » (No 86.68). Certaines critiques se résument par la formule « Se développer pour pouvoir payer »13 ! 12Les autorités suisses voyaient aussi dans l’initiative Baker un signe que les Etats-Unis assumaient de nouveau leurs responsabilités de leader du système monétaire international. référence No 7), p. 2. Elle donne seulement la liste des pays auxquels la disposition s’applique. Une nouvelle étude Ifop pour Atlantico revient sur la victoire des Bleus à la Coupe du monde de 2018 et met en relation la réaction de l’opinion aujourd’hui et il y a 20 ans, lorsque les … En Suisse même, le Conseil fédéral est de plus en plus souvent interpellé à propos de sa politique concernant l’endettement international. La croissance de l’économie mondiale ralentissait déjà, les prix des matières premières continuaient à baisser et le protectionnisme se renforçait. On retrouve le même type de situation dans d'autres pays. Depuis 2008, la crise de la dette publique touche aussi des pays industrialisés, des pays du … Cependant, la GRE ne fournit pas d’informations qui permettraient d’apprécier les incidences de la disposition sur le niveau des exportations suisses. Si la Confédération décidait un jour d’abandonner une partie des montants qu’elle a avancés, dans le but de remédier à la première cause du déséquilibre des comptes de la GRE, pourquoi ne consentirait-elle pas, également dans le cadre de la politique économique extérieure, un effort similaire en faveur des pays surendettés ?38. Combien doivent les pays du tiers-monde ? En 1973 le premier choc petrolier avec le rem - cherissement du petrole qu'il comportait a ete l'un des facteurs determinants. A la longue, ce raisonnement pourrait bien se révéler faux. Par rapport à l’Afrique, elle est devenue négative. Les Européens ont subi ces dernières années les conséquences des sanctions américaines à l’encontre de pays tiers. 3. c. Le Grand virag e de 1979 à 1982. Il s’agit certes d’une tâche difficile. Or ceux-ci ont le plus de chances de bénéficier d’une éventuelle remise de créances publiques par les membres du Club de Paris. Les commandes ont notamment bénéficié à l’industrie chimique (colorants, pesticides, herbicides, médicaments), ainsi qu’à l’industrie des machines textiles (pièces de rechange et composants). 105En ce qui concerne la traduction en actes, au niveau des interventions de la Confédération, on observe quelques adaptations de la politique économique extérieure et le renforcement de la coopération au développement. La réglementation bancaire les y incitait. 8 Postulat Longet du 11.6.87 « Aide au développement : conditions-cadre » cosigné par 27 Conseillers nationaux. Les institutions internationales et les pays représentés à la Conférence présentent à leur tour leurs analyses et leurs propositions. LA DETTE EXTERIEURE DES PAYS DU TIERS MONDE. Leurs avoirs dans les pays lourdement endettés « ont régressé tant en chiffres absolus que par rapport au total de leur actif depuis le début de la crise de l’endettement… Alors qu’en 1982 déjà, l’ensemble des crédits à haut risque de notre système bancaire était inférieur à ses fonds propres – compte non tenu des réserves latentes disponibles et des provisions exigées par la Commission fédérale des banques… – cette proportion s’est encore fortement améliorée jusqu’à fin 1986. Dans ce document, le Conseil fédéral distingue plusieurs causes de l’endettement du Tiers Monde : La récession économique qui a frappé l’économie mondiale, l’évolution défavorable pour les pays en développement des cours des matières premières, la montée du protectionnisme qui limite les débouchés commerciaux des exportateurs du Tiers Monde. Les mécanismes post-Kyoto de réduction des émissions de gaz à effet de serre ont certains objectifs qui peuvent partiellement se superposer à celui-ci (protection des puits de carbone, réduction des incendies de forêt, notamment en forêt tropicale). 104Malgré la reconnaissance de la coresponsabilité des pays créanciers, les autorités fédérales n’ont pas effectué pour l’instant un repérage précis, en Suisse, des comportements économiques et des distorsions structurelles qui favorisent le surendettement des pays en développement. 85L’absence de ventilation géographique des montants figurant dans la balance des paiements limite les possibilités d’analyse. Enfin, alors que les places financières occidentales et asiatiques voient affluer les capitaux en provenance de la Suisse, les régions surendettées du Tiers Monde subissent le phénomène inverse. wagons prévus pour 200. Aussi la Confédération devrait-elle, au cours de la phase de définition d’une politique d’ajustement en profondeur, entreprendre rapidement quelques actions concrètes dans ce sens. de la crise de 2 008, des compressions de plusieurs mi llia rds de dolla rs dans les dép enses publiques risquent da vantage de nui re à l’ économie québécoise que de la remet tre sur le s 49 Article 1er, alinéa 2 de la loi fédérale sur la garantie contre les risques à l’exportation, introduit dans la loi le 10.10.80. Non-membre des institutions de Bretton Woods, mais entretenant d’excellentes relations avec elles, la Confédération suisse reste à l’arrière-plan dans les discussions internationales sur la crise de l’endettement. 9Cette analyse officielle a le mérite de mettre largement en évidence la responsabilité commune des débiteurs et des créanciers. - L'état de santé des populations en Europe et dans les pays du tiers monde (1) - Les aides pour améliorer la santé des populations du tiers monde (2-3) - Les problèmes les … Die Politik des Bundes wird sich daher sicherlich noch weiterentwickeln. La Banque finance des projets sectoriels, publics ou privés, à destination des pays du Tiers Monde et de l’ex-bloc soviétique. Il va sans dire que j’assume l’entière responsabilité de la présentation des faits et de leur interprétation. Par contre, dans le domaine agricole, la Suisse est résolument protectionniste. Une partie de cette somme a aussi été prêtée aux pays africains et latino-américains. Appliquée ainsi, la conditionnalité sert avant tout à garantir l’efficacité de l’assistance extérieure et par là son maintien, pendant plusieurs années, aux niveaux indispensables à la réussite des programmes de redressement. Des millions de voitures, fourgonnettes et minibus d'occasion de piètre qualité sont exportées depuis l’Europe, les États-Unis et le Japon vers les pays en développement. Les pays débiteurs doivent réaliser des programmes d’ajustement axés sur la croissance, lesquels favorisent l’épargne nationale et les investissements dans le pays et qui créent à l’étranger la confiance nécessaire à l’octroi de nouveaux crédits, tant officiels que privés. 65Cette section traite des contributions bilatérales et multilatérales gérées par l’OFAEE. La conférence de Bandung s'est tenue du 18 au 24 avril 1955 à Bandung, en Indonésie, réunissant pour la première fois les représentants de vingt-neuf pays africains et asiatiques dont Nasser (Egypte), Nerhu (Inde), Sorkarno (Indonésie) et Zhou Enlaï (Chine). Ces charges seraient comprises une fois pour toutes dans le calcul des émoluments facturés par la GRE (pour la part des créances qu’elle accepte de couvrir) ou seraient supportées par les banques et par les exportateurs (pour la part non couverte par la GRE). Ainsi, en 2004, le Royaume-Uni a effacé une partie des créances des pays les plus pauvres. URL : http://journals.openedition.org/aspd/1342 ; DOI : https://doi.org/10.4000/aspd.1342, Voir la notice dans le catalogue OpenEdition, Plan du site – Contacts – Crédits – Flux de syndication, Nous adhérons à OpenEdition – Édité avec Lodel – Accès réservé, Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search, Die Verschuldung der Dritten Welt : Analysen, Ziele und Interventionen der schweizerischen Eidgenossenschaft, Annuaire suisse de politique de développement, L’endettement du Tiers Monde : analyses, objectifs et interventions de la Confédération suisse, « L’endettement du Tiers Monde : analyses, objectifs et interventions de la Confédération suisse », Migration et développement: un mariage arrangé, Financer le développement par la mobilisation des ressources locales, Paix et sécurité : les défis lancés à la coopération internationale, Partenariats public-privé et coopération internationale, Les ONG de développement : rôles et perspectives, Société de l’information et coopération internationale, Promotion du secteur privé dans le cadre de la coopération au développement, Pour une politique plus cohérente envers les pays en développement. Nombre d'hommes politiques du tiers monde, comme Michael Manley en Jamaïque, affirment qu'ils ont même été obligés de gérer une transition économique forcée, contre la volonté de leur peuple. Pour obtenir l’appui du Parlement et des citoyens, la Confédération devrait améliorer sa politique de l’information dans le domaine des relations économiques Nord-Sud. Les créanciers s’accommodent donc des rééchelonnements de dettes, même lorsque les débiteurs bénéficient de délais très longs. 72Les fonds accordés au titre de l’ABP ne sont généralement pas liés à des livraisons suisses. 52 Conseil national, session d’été 1987. Ce passage librement traduit se trouve dans le chapitre introductif « Implementing the Consensus », pp. 88Le coefficient d’échanges représente le meilleur indicateur concernant les déséquilibres des flux commerciaux. Il souhaite le renforcement du FMI en matière de surveillance économique. Trotz Anerkennung der Mitverantwortung der Gläubigerländer haben die Bundesbehörden noch keine Politik zur Anpassung der Finanz- und Handelsflüsse der Schweiz festgelegt, welche die Wiederankurbelung der Wirtschaft der überschuldeten Länder erleichtern würde. Elle pousserait les pays à faillir à leurs remboursements, ou à s'endetter sciemment au-delà de leur capacité de remboursement, sans empêcher le phénomène de se reproduire : ils parlaient d'aléa moral (ou risque moral). La dernière modification de cette page a été faite le 19 juin 2020 à 16:39. nécessaire]. Quant à la promotion des importations réalisée dans le cadre de la coopération au développement, elle est utile, mais ses moyens sont très insuffisants. Les termes premier monde, second monde et tiers monde ont été employés pour regrouper les nations de la Terre en trois grandes catégor… Créée en 1944 à Bretton Woods dans le cadre du nouveau système monétaire international, la Banque possède un capital apporté par les pays membres et surtout emprunte sur les marchés internationaux de capitaux. 56Il resterait finalement à trouver un arrangement équitable avec les exportateurs. Librairie Mollat Bordeaux, la plus grande librairie indépendante française : des centaines d'heures de podcasts, 52 spécialistes qui vous guident et vous conseillent à travers tous les univers du livre, 170 rendez-vous par an. Des critiques mettaient par ailleurs en doute la notion de « dette insolvable », qu'il serait toujours possible de la refinancer via le FMI ou la Banque mondiale, ou de négocier un accord avec les créanciers ? La première catégorie comprend la plupart des grands débiteurs, notamment ceux d’Amérique latine ; dans la seconde, on retrouve la majorité des pays d’Afrique sub-saharienne. On change les règles du jeu à Washington. Ceux qui la considéraient inéquitable avançaient que beaucoup de ces gouvernements étaient des dictatures ou des kleptocraties, et que leurs peuples ne pouvaient pas être tenus responsables de leurs actions. 51Il existe aussi des obstacles inhérents aux structures spécifiques de chacun des pays membres du Club de Paris. Au cours des premières décennies suivant la décolonisation, des organisations internationales faisant office de créanciers multilatéraux, telles que la Banque mondiale et le Fonds monétaire international, prêtèrent massivement aux États du Sud. Je vous recommande de relire au préalable cet article-là, afin de … Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. référence No 7), p. 1. Du point de vue des marchés financiers, une part importante de la dette des pays très pauvres étant insolvable ou peu solvable, elle se décote et doit finir par être réduite ou annulée.

Quartier Calme Roubaix, Nom Habitant De Guéthary, Location Appartement Florence, Ordre Corinthien Ionique Dorique, éclair Au Chocolat Cyril Lignac, Renault Trafic Camping-car Avec Toit Relevable Occasion, 3ème République Date,